Chargement…

Une élégante posture. Un vestiaire composé des plus nobles matières et des grands classiques twistés de fantaisie qui n’appartiennent qu’à lui. Des loisirs au grand air, le plaisir de la conduite comme le sérieux d’une lecture au cœur d’une bibliothèque feutrée, suivie d’une conversation dans l’intimité d’un fumoir… La Collection Numero 23 s’inspire de l’art de vivre d’un gentleman esthète et curieux du siècle dernier.

Un tissu unique, fruit de la collaboration entre Maison Dada et Lelièvre Paris, tissé dans nos ateliers en France et inspiré des dessins oniriques japonais... "Aishiru" est à découvrir absolument du 7 au 14 septembre au coeur d'une installation éphémère, au sein du showroom Lelièvre Paris... #LelievreParisXMaisonDada

La Riviera, ses lumières et ses couleurs qui sculptent les paysages et subliment les matières… Les plus belles atmosphère de cette région fascinante ont inspiré la collection Lelièvre Style 2018, nommée « Riviera », comme un hommage rendu à son territoire sans limite.

La roulotte au bout du chemin, le foulard des Babouchka, les cerisiers en fleurs à Kyoto, une barque qui glisse silencieusement, peut être sur le Mékong, la sieste en Indonésie ou sous les verrières du Grand Palais, une tombée de nuit bucolique sur un lac, des visages entr’aperçus, des morceaux d’affiches déchiquetées…. Papiers-peint, tissus, accessoires de décoration, - Lelièvre par Jean Paul Gaultier

Les tissus composant notre Collection « Patrimoine » ont été sélectionnés et retissés d'après des documents authentiques issus de nos archives. Enrichie chaque année par des nouveautés toujours issues de nos documents anciens, cette collection restitue des colorations d'origine complétées de quelques variantes aux tons plus actuels.

Un bruissement d’aile. Une luxuriante végétation. Des feuillages lustrés... comme un écrin dense et vibrant. Une demeure qui se devine. Où la patine de ses murs rencontre la matière textile, où les céramiques vintage deviennent des motifs, où la jungle exubérante se mue en feuilles oversizes, où les fibres naturelles inspirent couleurs et voilages...

Une promenade guidée, le regard porté vers un ailleurs sensoriel et culturel. Un regard qui s’est nourri de la diversité des graphismes, des textures, de la douce brutalité des matières animales et végétales des étendues sauvages... Autant de richesses, d’influences africaines, amérindiennes, slaves, latines, exotiques... qui mènent à un retour aux couleurs de la terre et à des matières naturelles plus mates, qui s’expriment dans une fibre brute, essentielle.